Je pense à vous, Madame

Je pense à vous, Madame, et je suis triste. Le fleuve a noyé votre jeunesse près du pont Notre-Dame et votre dépouille ne trouvera sans doute jamais le repos d’une sépulture.

Je pense à vous, Madame, et je vous admire. Vous avez risqué votre vie pour mieux sauver la nôtre, en dépit du danger d’une Seine en crue.

Je pense à vous, Madame, et j’espère. J’espère qu’il n’est pas vain de croire et que vous avez trouvé la Lumière.

Requisecat in pace.