Le jour où l’on mettra les couillons sur orbite, ils n’ont pas fini de tourner


La « grossophobie » ou « racisme anti-gros », dernière trouvaille de la Place de Grève.

Puisque les mots n’ont plus de sens, il sera dorénavant strictement interdit de :

– dire « Madame le Maire de Paris »,
– flatuler dans l’ascenseur,
– rire quand un quidam se déclare marxiste,
– faire semblant de dormir lorsque le métro est bondé,
– préférer les bas noirs aux collants vert pomme,
– aimer Johnny et Mozart,
– penser  » joli cul ! »,
– vivre,
– être croyant,
– mourir.

Il n’y a pas de gros, il n’y a pas de maigre, l’important c’est d’être bien dans sa peau.

Merci Audiard et Coluche.